Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un monde idéal où c'est la fin de J. Heska

Un monde idéal où c'est la fin de J. Heska

Synopsis:

Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?
Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

Mon avis:

Je remercie les éditions Seconde Chance de m'avoir fait découvrir ce recueil de nouvelles et de me l'avoir offert en vesion PDF.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, ça m'a permis de le découvrir. Ce recueil de nouvelles se lit assez rapidement. Il n'y a pas beaucoup de pages, en version PDF 190 pages. On part vraiment dans des suppositions complètement déjantées, par exemple des armées de chatons attaquant des vampires. Ceci peut vous donner le ton de ce recueil de nouvelles. On peut se poser la question comment des chatons peuvent faire aussi peur à des vampires. On retrouve aussi des robots qui sont programmés pour certaines tâches, ça m'a un peu rappeler ceux dans Wall.E de disney. Il y a quelques nouvelles dont on retrouve plus tard la suite. Il y a beaucoup de références à Harry Potter ou certaines séries ou films.C'est un livre où l'on a pas besoin d'être très concentré. On part vraiment dans la science fiction où l'on finit toujours par "Un monde idéal ...".

C'est clair que dans ces nouvelles, c'est un monde où c'est vraiment la fin du monde. Il n'y a pas d'échappatoire.

Pour moi, ce livre vaut un 6,5/10.

Voir les commentaires

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

Résumé de l'éditeur:

Chez les blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

La jeune bourgeoise blanche et les deux bonnes noires, poussées par une sourde envie de changer les choses malgré la peur, vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Mon avis:

J'ai découvert tout d'abord le film récemment, et j'ai tout simplement adoré le film. J'ai acheté le livre dans la foulée, je ne regrette pas mon choix. C'est un grand coup de coeur pour moi. Pour une fois, le film est assez fidèle dans l'ensemble au livre. J'ai retrouvé les mêmes caractères des personnages. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Aibileen, qui donne tout l'amour qu'elle a à Mae Mobley. Aibileen est juste et a un courage qui peut soulever des montagnes. En même temps, Miss Skeeter aussi est dotée de courage vu les mentalités du Mississipi à l'époque qui est tout à fait détestable. Heureusement, que certaines personnes essayent de faire bouger les choses au péril de leur vie. J'aime bien également Minny qui a une grande "gueule" mais qui est une femme battue d'un autre côté. Elle ne fait que protéger ses enfants. Malgré son caractère tête en l'air, j'ai préféré le personnage du film pour Miss Celia. Das le livre, elle est un peu déprimante quand même.

Le personnage le plus détestable est cette miss Hilly Holbrook. Elle est vraiment horrible, raciste et égoïste au possible. Et pourtant, c'est quand même une mère poule. C'est son seul côté que j'ai apprécié en elle. Je n'avais qu'une envie, c'était de secouer cette Miss Leefolk incapable de penser par elle-même et complètement à côté quelquefois. Heureusement qu'elle a Aibileen pour élever ses enfants.

Ce livre trace bien les grandes lignes d'une certaine réalité qui existait il n'y a pas si longtemps. Malheureusement qu'on peut encore rencontrer!

J'ai bien aimé le petit chapitre témoignage de l'auteur qui montre bien que ce n'est pas forcément que de la fiction.

Ce livre vaut un 10/10.

Livre coup de coeur.

Voir les commentaires