Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #romantique catégorie

L'inconnu de Venise de Julie Mullegan

L'inconnu de Venise de Julie Mullegan

Synopsis de Livraddict:

Lorsque son éditeur propose à Nella de l’envoyer à Venise afin de rédiger les mémoires d’une comtesse, elle accepte. Depuis qu’elle a perdu son mari dans des circonstances tragiques, quelques mois plus tôt, elle se sent incapable d’écrire, et c’est peut-être là, pour elle, l’occasion de surmonter son blocage. Alors qu’elle quitte Paris à bord de l’Orient-Express, elle fait la connaissance du mystérieux Vincente, dont elle ne sait rien mais qui, pourtant, la charme instantanément. Très vite, elle devine que l’inconnu lui cache quelque chose, mais il disparaît dans la foule avant qu’elle ait pu en savoir plus...

Mon avis:

La couverture m'avait attiré et le titre. Ayant visité Venise, j'avoue que j'aime m'y replonger par la lecture. de ce côté là, j'ai été servie. J'avais l'impression d'être dans les pas de Nella l'écrivain qui apprend à reprendre goût à la vie après le décès tragique de son mari. Son éditeur  et ami ne fait pas les choses à moitié. Il décide de lui redonner goût à l'écriture même si habituellement elle écrit des romans policiers. Là, il l'envoie écrire la biographie d'un vénitienne âgée la comtesse Valeria di Ongaro. Avec Nella se sent si bien qu'elle se confie comme à une amie. Et c'est le début d'une amitié entre les deux femmes. Nella va être prise en grippe par Lucinda une jeune femme qui habite pendant quelques mois chez la comtesse et qui étudie l'art. Nella va se retrouver à enquêter sur un traffic d'art malgré elle dans les ruelles de Venise. En même temps, elle va rencontrer un mystérieux jeune homme dans le train qui l'a amené à Venise. Elle ne va pas arrêter de croiser son chemin. Celui-ci va lui redonner le goût d'aimer. Tout ça dans une des villes les plus romantiques.

Je ne vous en dit pas plus. C'est un livre que j'ai dévoré et beaucoup apprécié. Il m'a donné envie de retourner à Venise.

Une excellente lecture pour les vacances d'été!!

Ce livre vaut bien un 9 /10 pour moi.

Voir les commentaires

Le Highlander, tome 2: Conquise par le Highlander de Julianne MacLean

Le Highlander, tome 2: Conquise par le Highlander de Julianne MacLean

Résumé de l'éditeur:

Avec sa crinière fauve et son corps rompu aux combats, Angus MacDonald est le guerrier le plus redoutable qu'ait jamais vu lady Gwendolen MacEwen. Lorsqu'il s'empare du château de sa famille, Gwendolen se voit contrainte de partager le lit de celui qui a défait son clan.

Belle et fière, cette jeune femme qui résiste à ses assauts exaspère Angus autant qu'elle l'attire. Il doit pourtant se marier avec elle pour réunir leur deux clans. Alors que ses talents d'amant ont raison des réticences de sa dulcinée, un complot menace de tout bouleverser...

Mon avis:

Je vous avoue que j'ai beaucoup moins été emballée par ce deuxième tome. Trop de scènes de sexe, tue le romantisme. Heureusement que j'ai bien aimé le fond de l'histoire et qui nous laisse entrevoir sur qui va porter le dernier tome de cette trilogie. J'ai beaucoup aimé le caractère de Gwendolen qui ne se laisse pas faire un vrai caractère bien trempée. Par contre, elle se laisse vite séduire par Angus qui est assez brutal quand même. On voit bien le guerrier. On avait entrevu son caractère dans le tome 1. Le fait que Gwendolen soit écossaise aide beaucoup Angus à se plier et le fait qu'elle résiste mais sans grande conviction, est la deuxième raison pour laquelle il tombe si vite dans le panneau. Ils sont quand même assez bornés tous les deux pour avoir des difficultés à voir qu'ils s'aiment passionnément.

La couverture du bouquin me plait beaucoup mais ne reflète pas la teneur du livre. On a quand même quelques rappels par rapport à l'histoire du premier tome. Mais celui-ci se déroule bien après. Les héros du premier tome vivent toujours un amour idyllique et on agrandit leur famille.

Dans l'ensemble, c'est un livre qui se lit bien mais dommage pour les scènes de sexes torrides beaucoup trop nombreuses.

Ce livre vaut un 7/10 pour moi.

Je l'inclus dans mon challenge des sagas: 11 points et dans mon challenge My secret Romance 10/ 7 à 15 livres.

Le Highlander, tome 2: Conquise par le Highlander de Julianne MacLean
Le Highlander, tome 2: Conquise par le Highlander de Julianne MacLean

Voir les commentaires

Le highlander, tome 1: Captive du highlander de Julianne MacLean

Le highlander, tome 1: Captive du highlander de Julianne MacLean

Résumé de l'éditeur:

Lady Amelia Templeton préférait mourir que de céder à un homme tel que Duncan MacLean. C'est le guerrier le plus féroce de son clan, l'ennemi juré de la jeune femme. Venu tuer le fiancé d'Amelia, celui-ci se ravise lorsqu'il remarque la ravissante innocente et décide de l'enlever, saisissant l'occasion de se venger de celui qui a assassiné l'amour de sa vie.

Mais Lady Amelia refuse d'être un pion au milieu de ce conflit. La jeune femme, aussi belle que courageuse, éveillera chez le Highlander un sentiment encore plus puissant que sa fureur guerrière.

Mon avis:

Moi qui aime bien les arlequins historiques, je trouve que les Milady les vaut bien.

Je me suis plongée en plein dans le conflit entre les highlanders et les anglais (les tuniques rouges) en 1716. Une histoire d'amour entre le Boucher des Highlands Duncan et Amelia une fille de la haute société anglaise. Pourtant, ce n'était pas gagné du tout. Entre lui qui pense qu'à sa vengeance et je le comprends. Et elle, jeune fille têtue et intrépide, j'avoue avoir bien aimé ces deux personnages. J'ai suivi les aventures d'Amelia au milieu des highlander d'Écosse. Ça m'a donné envie de voyager en Écosse avec ces magnifiques paysages décrits par l'auteure. Par contre, le fiancé d'Amélie le capitaine Bennet est vraiment un être détestable sans pitié qui aime faire le mal et y prend du plaisir tout ce que je déteste chez un être humain. Duncan a beau être surnommer le boucher des Highlands, il a quand même de la compassion et ne tue pas gratuitement. Il éprouve du remord et à du mal à dormir. C'est ça qui a fait craquer Amélia, cette bonté et cette sensibilité qu'il cache sous sa carapace de guerrier.

Je me suis régalée avec ce livre. Je vais de ce pas découvrir le tome 2.

Ce livre vaut pour moi un 8/10.

Ce livre fait parti de mon challenge ABC Romance 2015 ce qui m'en fait 2/13.

Il est comptabilisé également pour le challenge des sagas grâce à lui je remporte 2 pts de plus ce qui me fait au total 9 pts. Il rentre également dans mon challenge My secret romance ce qui m'en fait 9 / 7 à 15 livres.

Le highlander, tome 1: Captive du highlander de Julianne MacLean
Le highlander, tome 1: Captive du highlander de Julianne MacLean
Le highlander, tome 1: Captive du highlander de Julianne MacLean

Voir les commentaires

Dracula, mon amour de Syrie James

Dracula, mon amour de Syrie James

Résumé de l'éditeur:

Sept longues années se sont écoulées depuis la fin tragique de l'aventure qui nous a opposés au Comte Dracula, moi, Mina Harker, mon mari, Jonathan, et nos trois amis. Aujourd'hui, je me dois d'écrire ce qui s'est réellement passé. Loin du monstre qu'il pouvait être parfois, Dracula était aussi un homme d'une beauté terrifiante et d'une intelligence remarquable. Je l'ai aimé au premier regard. Et j'aime à croire que cet amour incendiaire fut partagé.

Mon avis:

Le résumé m'avait bien alléché ainsi que les très bons souvenirs que je conserve de ma lecture de Dracula de Bram Stocker.

Mais j'ai vite désillusionné malheureusement, je voulais pas tout de suite partir sur un mauvais avis. Mais au début, c'est tellement long à décoller. Il y a tellement de long passage qui font répétition avec le roman Dracula. lorsqu'on connait l'histoire, on a vraiment pas besoin de tout ça. Je pense que l'auteur aurait dû se concentrer sur l'histoire de Mina et Dracula sans trop s'étaler sur les rappels. Le roman aurait dû être bien plus court. Mais en même temps, l'auteur, nous livre une autre vision de Dracula qui n'est pas du tout celle de Bram Stocker ce qui dénature le Dracula que l'on a connu. Et je trouve ça bien dommage!

Je l'ai trouvé beaucoup trop long. Il y a quelques passages sympas quand on est au coeur de la relation entre Mina et Dracula. Par contre, je trouve que Mina mais beaucoup trop de temps à faire le rapprochement entre Mr Wagner et Dracula alors qu'elle est beaucoup plus perspicace que ça pour le reste. Bon, c'est vrai qu'on dit que l'amour rend aveugle mais là, c'est quand même gros!

Je suis très déçue par cette lecture, c'est bien dommage!

Ce livre vaut pour moi un 5,5/10.

Il fait parti de mon challenge Chasse aux vampires ce qui m'en fait 2/20 et +.

Je l'inclus également dans mon challenge My secret romance ce qui me fait 1/7 à 15 livres.

Dracula, mon amour de Syrie James

Je l'inclus également dans mon challenge My secret romance ce qui me fait 1/7 à 15 livres.

Dracula, mon amour de Syrie James

Voir les commentaires

Quand l'ouragan s'apaise de Kathleen E. Woodiwiss

Quand l'ouragan s'apaise de Kathleen E. Woodiwiss

Résumé de l'éditeur:

En 1799, à Londres, Heather, une jeune et ravissante orpheline est séduite par le capitaine Brandon, qui, se méprenant sur sa moralité, lui impose un amour brutal. Contraint de l'épouser quand elle tombe enceinte, il noue avec elle des rapports cruels où la force prime la tendresse. Et pourtant, c'est vers l'amour que va évoluer cette relation tourmentée entre deux êtres que tout oppose...

Mon avis:

On m'a prêté ce livre. J'avoue que j'ai bien accroché. Il m'a rappelé les livres que je lisais pendant mon adolescence chez ma grand-mère. Je lisais beaucoup ce style de livres car c'était la plus grande partie de la bibliothèque de ma mamie.

Je me suis beaucoup attachée au personnage d'Heather, fragile et timide mais qui en fait au fil de l'histoire assoit son caractère à moitié irlandais. La vie n'a pas été facile pour elle, entre la perte de sa mère puis de son père. Elle est finalement recueillie par sa tante, une mégère jalouse de sa beauté naturelle qui lui en fait baver tous les jours. Elle enchaîne les malheurs même quand elle croise le chemin de Brandon. Leur première rencontre se fait sur un malentendu. Et elle va en payer les conséquences. Mais finalement, c'est une romance comme je les aime avec un bel homme ténébreux qui a un coeur tendre quand on apprend à le connaître. Et l'amour va naître entre Brandon et Heather mais il y aura beaucoup de malentendus avant cette fin si heureuse.

Je me suis laissée embarquer dans les années 1800 avec les belles robes de l'époque et le rêve américain. C'est vrai que l'esclavage était d'actualité mais Brandon fait parti de ces patrons qui traitait bien ses employés et ne les considérait pas comme des esclaves.

Une jolie romance qui m'a ému par moment.

Ce livre vaut un 9/10.

Voir les commentaires

Un seul regard de Joan Reeves

Un seul regard de Joan Reeves

Résumé de l'éditeur:

Que feriez-vous si le remplaçant de votre gynéco n'était autre que votre premier amour de lycée?

Le docteur Jennifer Monroe, psychologue réputée, réagit comme toute femme saine d'esprit: elle invente une excuse et prend la fuite!

Le très sérieux docteur Penrose se met alors en tête qu'elle souffre de blocages sexuels et l'oriente vers un collègue compétent. Scandalisée à l'idée à l'idée qu'il puisse la prendre pour une vieille fille frigide, Jennifer décide de lui donner une leçon qu'il ne sera pas près d'oublier.

Mon avis:

Un livre sympa pour aller à la plage. J'ai beaucoup aimé le début de l'histoire.

Jennifer, le personnage principal, s'englue dans ses mensonges. Et se retrouve à imaginer qu'elle pourrait se venger d'une histoire qui date du lycée. Je plains Matt qui se retrouve piéger malgré lui par les charmes de Jennifer sans la reconnaître. Mais celle-ci va connaître un retournement de situation. Pourtant, ils ont beaucoup de point commun. C'est surtout un manque de communication entre Jennifer et Matt qui est à l'origine de leur frustration mutuelle.

C'est sans compter Alva, l'amie de Jennifer qui a décidé de toujours débarquer au mauvais moment. Et surtout, elle s'incruste sans voir qu'elle vraiment déranger. Pour une amie, je trouve qu'elle n'est pas trop futée et fait semblant de ne rien comprendre. Mais Jennifer ne pensait pas que Matt arriverait si bien à s'incruster dans sa famille.

Une comédie burlesque, qui aurait pu être moins longue avec un peu de communication.

C'est vrai que je n'aurai pas du tout aimé me retrouver dans la situation de Jennifer. C'est très gênant!

Il se lit très rapidement, vraiment idéal pour une lecture sans réflexion.

Un livre qui vaut un bon 7/10.

Voir les commentaires

Les amants de la pleine lune de Regan Forest

Résumé de l'éditeur:

Nicholas Paul était l'homme parfait. L'homme dont toutes les femmes tombaient amoureuses. J'étais moi-même amoureuse de lui. Amoureuse en réalité du personnage que mon imagination de romancière avait créé, et qui avait pris forme, peu à peu, à travers les pages de mes livres. Je vivais, depuis, très heureuse en compagnie de cet homme idéal, voyageant avec lui aux quatres coins du monde, lorsqu'un évènement terrible, dans la touffeur d'une nuit espagnole, faillit me faire perdre tout sens de la réalité- ou de l'irréalité- des êtres et des choses...

Ainsi commence, raconté à la première personne, le récit prenant, bouleversant de la rencontre entre Jay, une célèbre romancière et Brice Macklin, un inconnu rencontré par hasard. Par hasard? Rien n'estmoins sûr, car cet homme ressemble trait pour trait à... Nicholas Paul! Et, à mesure qu'elle avance dans l'écriture de son nouveau livre, Jay se rend très vite compte que les faits et gestes de Brice- y compris ceux de son passé- sont l'exacte réplique de ceux qu'elle dicte à son personnage. Télépathie? Envoûtement? Comment expliquer autrement le sort fatal qui, un soir d'éclipse de lune, a tragiquement lié le destin de ces deux êtres? Et pourront-ils jamais échapper à cette funeste emprise, à cette passion mortelle qui les condamne irrémédiablement à se perdre l'un l'autre?

Mon avis:

Me revoilà replonger dans un sixème sens de Harlequin. Cette fois, je me retrouve plonger dans les croyances celtiques. L'auteure nous laisse nous approprier les personnages de Jay et de Brice mais n'oublions pas Nicholas (Nicky). Au début, on se dit que c'est une coincidence que dès que Jay imagine une scène, Brice apparaît exactement où la scène de Nicky se passe. Mais au bout d'un moment, ça peut nous laisser perplexe. On s'imagine  que Brice fait parti des loups-garous car il craint beaucoup les rayons de la lune. Enfin, on imagine plusieurs hypothèses qui vont s'avérer fausses. J'ai bien aimé cherché à quelle catégorie Brice appartient. Mais j'ai eu faux sur toute la ligne. On se met vraiment dans la peau de Jay et ça peut être vraiment déstabilisant. Et même, ils tentent le tout pour le tout pour couper le lien qui les unit. Mais même après cette rupture, on se sent désappointé comme Jay en étant toujours dans le doute que celui-ci existe toujours.

Cette histoire m'a bien plu dans l'ensemble. C'est un livre court de 157 pages donc rapide à lire et où l'on a pas besoin d'être concentré dans l'histoire. A travers cette centaine de pages, on voyage en Espagne, à Londres, dans le désert de Kalahari et l'on va même en Suisse pour finir.

Un livre sympa pour une pause détente sans prise de tête.

Pour moi, il vaut un 6,5/10.

Voir les commentaires

Le fantôme de la dame en blanc de Jane Toombs

                                   photo-copie-1.JPG

Résumé de l'éditeur:

L'enfance de Guy Russel avait été hantée par un cauchemar, étrange et effrayant, où un spectre de femme, tout de blanc vêtu, lui tendait la main pour l'entraîner vers des contrées inconnues. En ces temps-là, Guy avait une mère qui venait le border, dissipant par sa seule présence le fantôme de la dame en blanc. Depuis, le songe avait rejoint ses autres cauchemars d'enfant aux oubliettes, et sa mère était morte. Plus rien ne subsistait donc de ces nuits troublées, dans la vie de l'avocat qu'il était devenu, hormis la douleur d'apprendre qu'il n'était pas le vrai fils du couple qui l'avait élevé. Jusqu'au jour où une jeune femme, Lia Courtois, vient le consulter à propos d'une demeure léguée par une mystérieuse parente. Poussé vers sa jolie cliente par une force quasi magique, il la suit jusqu'à La Nouvelle-Orléans, où se trouvent le fameux héritage... et, pense-t-il, ses propres origines. C'est alors que resurgit dans ses rêves la dame blanche de son enfance. Elle a les traits de Lia...

Mon avis:

Je me suis replongée dans une histoire d'amour forcément puisque ce livre est un Harlequin collection sixième sens. C'est la collection liant histoire d'amour et paranormale. Cette fois, on est confronté à une histoire d'amour par delà le temps avec le fantôme de la dame en blanc qui hante Guy depuis son plus jeune âge. Celle-ci cherche à l'attirer où tout a commencé et elle va même jusqu'à lui faire rencontrer Lia, une femme qui est son portrait craché. Guy et Lia se retrouvent malgré eux plongé dans des histoires de fantômes et de vaudou. Les fantômes du passé feront tout pour continuer de vivre leur histoire d'amour ainsi que de faire exploser la vérité sur leur disparition.

L'auteure nous plonge dans La Nouvelle Orléans et le vaudou qui y est souvent rattaché. On côtoie une maison coloniale au milieu des plantations et du Bayou avec la servante créole comme au temps de Scarlette dans Autant en emporte le vent. J'ai aimé parcourir ce paysage. Par contre, il y a des moments où l'on se perd dans les personnages car Lia et Guy se retrouvent possédé par leur ancêtre et ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver.

Enfin, il vaut mieux lire un bon livre de Bit-lit de maintenant!

L'histoire est quand même agréable. C'est un livre de détente, un harlequin quoi.

Ce livre vaut un 6/10.

Ce livre fait parti de mon challenge Romance paranormale ce qui me fait 11 sur 11 à 15.

http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/Challenge-cat-bones.jpg

Voir les commentaires

La duchesse insoumise de Christine Merrill

Couverture La duchesse insoumise

Synopsis:

Angleterre, 1815.
Mariée de force au duc Marcus de Haughleigh, ce libertin à la trouble réputation, lady Miranda ronge son frein : vivre dans un château en ruines aux côtés d’un mari ombrageux, voilà qui n’est jamais entré dans ses rêves de jeune fille. Bien sûr, Marcus ne l’a épousée que par devoir, et certes pas par amour. Mais de là à se montrer aussi rude avec elle… S’il croit pouvoir lui imposer cette vie austère sans qu’elle réagisse, il se trompe ! Déterminée à prouver à son mari qu’elle n’est pas femme à se résigner aussi facilement, Miranda se met à le provoquer …

Mon avis:

C'est la première fois que je lis un livre en version numérique. Je suis une inconditionnelle du livre version en papier. Mais j'avoue que c'est pratique à emporter lorsque l'on part en voyage.

Revenons-en à ce livre. C'est un pur historique comme harlequin sait si bien les faire. On se laisse emporter dans le 19 ème siècle. On suit Miranda une jeune fille qui a du caractère et malgré ce qu'elle a subi. Elle en ressort forte et ne se laissera pas faire. Evidemment, elle va se rendre chez un duc, le duc de Haughleigh, Marcus, qui n'est pas facile à vivre. Il cache de multiples souffrances. Sa famille a des secrets comme souvent. Evidemment, lorsque Miranda se rend en pleine campagne dans l'inconnu où elle pense être attendue. Elle ira de surprise en surprise. Elle rencontrera le frère de Marcus St John qui à l'air bien plus commode et plus jovial. Miranda devra rivaliser avec les fantômes du passé. Evidemment, tout  finit bien comme dans tous les Harlequins. Miranda réussira à séduire Marcus mais ce ne sera pas sans mal d'un côté comme de l'autre.

Je trouve que la couverture du livre illustre bien le roman. J'ai une âme romantique donc j'aime bien les histoires qui finissent bien. L'auteur comme souvent dans les historiques, nous laisse entrevoir l'histoire d'amour mais elle est toujours parsemé d'embûches. Sans compter, qu'il y a toujours une troisième personne qui vient s'immiscer et semer le trouble dans les esprits. Le personnage de St John va jouer ce rôle. J'avoue que ce n'est pas le meilleur historique que j'ai lu. Donc mon avis reste mitigé, un roman qui se lit bien mais sans plus. J'ai bien aimé la description des robes de l'époque qui donne envie de les porter.

Pour moi, ce livre mérite un 6,5/10.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires