Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #polar catégorie

Sérum saison 1 épisode 1 d'Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Sérum saison 1 épisode 1 d'Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Résumé de l'éditeur:

1773: Mesmer invente l'hypnose

1886: Freud invente la psychanalyse

2012: Draken invente le sérum

Une injection.

Sept minutes pour accéder au subconscient profond d'Emily Scott. Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques. Quelques jours pour empêcher le pire.

Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question: Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel?

Mon avis:

J'ai lu beaucoup de critiques positives sur ce livre. Et étant donné que j'aime beaucoup l'auteur Henri Loevenbruck. Je me suis laissée tenter. Et le résumé pique la curiosité.

Surprise! Tout au long du livre, il y a des QR code. Je me suis laissée tenter par l'expérience. Ces QR code sont des morceaux de musiques que j'ai écouté à chaque fois en lisant le ou les chapitres correspondants. J'ai beaucoup aimé cette association. C'est une autre expérience de la lecture et il met dans l'ambiance de l'histoire. Ce premier épisode pose les éléments de bas pour connaître les différents personnages. Mais il pose l'intrigue et le suspense. A la fin de cette épisode, on a qu'une envie, c'est de découvrir l'épisode 2. C'est un peu comme une série qu'on aime à la télé, on veut voir la suite immédiatement. Car les auteurs ont fait la coupure juste où il fallait pour nous donner envie de savoir. Les personnages sont intrigants également, on a envie de savoir pourquoi Emily est-elle poursuivie sans relâche? Que sait-elle qui mérite qu'elle soit éliminée? Heureusement ou pas que ce soit Lola Gallagher détective qui s'occupe de son affaire. C'est elle, qui va mettre en relation Emily et Draken le psychiatre.

Cet épisode est tout en action. Si vous ne connaissez pas, je vous le conseille!!!!

Pour moi, c'est un coup de coeur!

Ce livre mérite un 10/10.

Voir les commentaires

Petits goûters entre amies de Louise Millar

Couverture Petits Goûters entre amies

Résumé de l'éditeur:

Un polar chez les Desperate housewives à Londres!

Vous confiez toujours vos enfants à vos amies, à vos voisines, tout le monde le fait. Jusqu'au jour où...

Callie et Suzy sont voisines et, malgré leurs différences, inséparables. La première, divorcée, élève seule sa petite fille. La seconde, mère épanouie de trois enfants, est mariée à un homme riche et séduisant: en apparence, une famille heureuse, parfaite... En apparence... C'est alors qu'une nouvelle voisine, emménage. Fragile, bizarre, elle cache un lourd passé. D'ailleurs, elle vient juste de commencer un nouveau travail. A la garderie de l'école des petits voisins...

Mon avis:

Je vous avoue que je suis une grande fan de la série Desperate housewives. Alors quand j'ai vu la couverture intriguante et le comparatif, je me suis dit pourquoi pas.

C'est vrai que je me suis retrouvée au milieu d'un quartier résidentiel typique comme dans la série. c'est également vrai qu'on retrouve des similitudes comme l'installation d'une nouvelle voisine, Debs, qui a un comportement bizarre. Et l'on a aussi deux amies Callie, une mère seule qui a une petite fille Rae fragile qui a subi déjà subi une opération à coeur ouvert et Suzy mère de trois garçons dont des jumeaux. Callie va recommencer à travailler et va mettre sa famille à la garderie où elle va découvrir que Debs y travaille. Suzy et Callie se posent beaucoup de questions sur leur nouvelle voisine qui a des comportements étranges.

Lorsque Callie reprend le travail son amitié avec Suzy va être remise en question. Callie prend des distances avec celle-ci. 

Ce roman, le premier de l'auteure se lit d'une seule traite. L'écriture est fluide. Et on se laisse captiver. L'intrigue est très bien ficelé. Il y a pas mal de rebondissements vers la fin. Mais je ne veux pas en dire trop.

En tout cas, les fans de la série Desperate housewives devrait adoré ce livre tou comme moi.

Ce livre vaut un 9/10 pour moi.

Voir les commentaires