Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2011-01-23T17:22:00+01:00

Loin des bras de Metin Arditi

Publié par le grimoire de Tigrouloup

 

Quatrième de couverture:

L'institut Alderson est un pensionnat suisse pour fils de riches, au bord du lac Léman. Délaissés par leurs parents durant de longues années, ces enfants ont un seul refuge ce lieu rassurant, qui abrite leur solitude.

Mais l'établissement traverse des jours difficiles et pourrait changer de propriétaire. Aussi le petit cénacle des professeurs vit-il des jours angoissés.

Ici chacun panse une blessure ou dissimule un secret: un deuil, le vice du jeu, le déshonneur d'avoir été "collabo", le sentiment d'avoir été abandonné...

Dans ce refuge de destins brisés, la paroi des silences se fendille peu à peu, laissant à nu des êtres qui doutent autant d'aimer les autres que de s'aimer eux-mêmes.

Mon avis:

Une illustration appaisante qui fait penser à des vacances en montagne. C'est une histoire qui se passe à Lausanne en Suisse au bord du lac Léman, les paysages sont bien décrits. Tout ceci se passe en 1959.

L'auteur nous présente chacun des personnages dans les premiers chapitres. Mais au fur et à mesure de la lecture, on peut s'y perdre un peu. L'histoire se tient, l'avenir d'un internat de garçons menacé de fermeture si les désistements persistent. Ce pensionnat s'appelle l'institut Alderson créé par Georges Alderson décédé, maintenant à sa tête se trouve sa femme. L'institut est fréquenté par des garçons étrangers pour la plupart. Mais depuis que le directeur est mort, l'école perd des élèves tous les ans. Madame Alderson se retrouve devant des décisions à prendre pas toujours facile afin de diriger son institut.

Elle emploie sa soeur Gisèle, responsable de la lingerie et des petits (7-10 ans). Gisèle et Madame Alderson entretiennent des rapports incestueux.

Georges Alderson était homosexuel, il entretenait une relation avec Brunet surnommé "Brunette" par les élèves. Brunet vit avec sa mère et est passionné par la photographie. Ces photos sont en noir et blanc. Son sujet principal est le lac Léman. C'est un des professeur de l'institut.

Il y a Irène, "accro" à la roulette au casino, elle y passe tous ses salaires et ne paye pas ses loyers. Irène était marié à un allemand mathématicien qui travallait pour les nazis.

Monsieur Berthier, le fasciste, marié à une femme dépressive qui passe son temps en hôpital psychiatrique sous électrochocs.

Nadelmann enseigne l'allemand et est passionné par Kafka.

McAlistair enseigne l'anglais, diplômé de Yale et américain, espère que ça jouera en sa faveur.

Gülgül, professeur de sport et de danse de salon, également homosexuel qui a eu une enfance riche en émotion en Turquie. 

Vera d'Abundo débarque d'Italie pour remplacer son amie d'enfance Elena partie à Londres avec son petit ami. Vera est dépressive depuis qu'elle a perdu son fils unique et entretien avec son mari une relation limite platonnique. Elle se retrouve à avoir une relation avec un de ses élèves âgé de 18 ans Lenny.

L'institut Alderson emploie des professeurs avec des histoires lourdes de secrets, mais ils sont tous attachés à celui-ci pour une raison ou pour une autre.

Un livre qui se lit mais sans plus pour ma part.

Je lui attribue une note de 5/10.

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog