Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les amants de la pleine lune de Regan Forest

Résumé de l'éditeur:

Nicholas Paul était l'homme parfait. L'homme dont toutes les femmes tombaient amoureuses. J'étais moi-même amoureuse de lui. Amoureuse en réalité du personnage que mon imagination de romancière avait créé, et qui avait pris forme, peu à peu, à travers les pages de mes livres. Je vivais, depuis, très heureuse en compagnie de cet homme idéal, voyageant avec lui aux quatres coins du monde, lorsqu'un évènement terrible, dans la touffeur d'une nuit espagnole, faillit me faire perdre tout sens de la réalité- ou de l'irréalité- des êtres et des choses...

Ainsi commence, raconté à la première personne, le récit prenant, bouleversant de la rencontre entre Jay, une célèbre romancière et Brice Macklin, un inconnu rencontré par hasard. Par hasard? Rien n'estmoins sûr, car cet homme ressemble trait pour trait à... Nicholas Paul! Et, à mesure qu'elle avance dans l'écriture de son nouveau livre, Jay se rend très vite compte que les faits et gestes de Brice- y compris ceux de son passé- sont l'exacte réplique de ceux qu'elle dicte à son personnage. Télépathie? Envoûtement? Comment expliquer autrement le sort fatal qui, un soir d'éclipse de lune, a tragiquement lié le destin de ces deux êtres? Et pourront-ils jamais échapper à cette funeste emprise, à cette passion mortelle qui les condamne irrémédiablement à se perdre l'un l'autre?

Mon avis:

Me revoilà replonger dans un sixème sens de Harlequin. Cette fois, je me retrouve plonger dans les croyances celtiques. L'auteure nous laisse nous approprier les personnages de Jay et de Brice mais n'oublions pas Nicholas (Nicky). Au début, on se dit que c'est une coincidence que dès que Jay imagine une scène, Brice apparaît exactement où la scène de Nicky se passe. Mais au bout d'un moment, ça peut nous laisser perplexe. On s'imagine  que Brice fait parti des loups-garous car il craint beaucoup les rayons de la lune. Enfin, on imagine plusieurs hypothèses qui vont s'avérer fausses. J'ai bien aimé cherché à quelle catégorie Brice appartient. Mais j'ai eu faux sur toute la ligne. On se met vraiment dans la peau de Jay et ça peut être vraiment déstabilisant. Et même, ils tentent le tout pour le tout pour couper le lien qui les unit. Mais même après cette rupture, on se sent désappointé comme Jay en étant toujours dans le doute que celui-ci existe toujours.

Cette histoire m'a bien plu dans l'ensemble. C'est un livre court de 157 pages donc rapide à lire et où l'on a pas besoin d'être concentré dans l'histoire. A travers cette centaine de pages, on voyage en Espagne, à Londres, dans le désert de Kalahari et l'on va même en Suisse pour finir.

Un livre sympa pour une pause détente sans prise de tête.

Pour moi, il vaut un 6,5/10.

sofiaportos 20/12/2012 21:47

Ah... d'un coup ça ne me donne plus du tout envie lol

le grimoire de Tigrouloup 21/12/2012 14:10



Je peux comprendre! Lol



sofiaportos 16/12/2012 16:49

J'attendais ton avis sur ce livre parce que le "6e sens" m'intriguais. Est qu'au final ça change beaucoup d'un Nocturne??

le grimoire de Tigrouloup 19/12/2012 14:35



Non ça ne change pas par rapport au nocturne. Car les 6ème sens c'est juste la collection qui a été remplacé par les Nocturnes maintenant!