Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'appel de l'ange de Guillaume Musso

 

Résumé de l'éditeur:

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie.
New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d'embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s'étaient jamais rencontrés, ils n'auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangés leurs téléphones portables. Lorsqu'ils s'aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San-Fransisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l'autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu'ils pensaient enterrés à jamais...

Mon avis:

Depuis que j'ai découvert cet auteur, je lis ses livres dès leur parution. Pour moi, ce roman est le meilleur que Guillaume Musso est écrit. On ne s'ennuie pas du début à la fin. L'histoire est prenante du début jusqu'à la fin, j'avais du mal à quitter l'histoire tellement c'est passionnant.

Une couverture magnifique et très bien adapté à l'histoire. Pour le titre du livre, ce n'est pas tout de suite qu'on va savoir pourquoi il l'a nommé comme ça. Mais on le saura à plus de la moitiè du livre. Je veux juste préciser qu'il n'y a pas d'ange dans cette histoire.

On suit deux personnages Madeline et Jonathan, chacun dans leur ville. Tout commence par une rencontre incongrue à New York, où ils échangent leur portable par mégarde. Madeline est une fleuriste qui tient une boutique à Paris. Elle est d'origine anglaise. C'est une grande passionnée pour tout ce qu'elle fait. Elle est mystérieuse, au fur et à mesure de l'histoire, on apprend à la connaître. On découvre qu'elle a une part de fragilité dû à son passé. Par contre, Jonathan tient une brasserie à San Francisco, il est français. On apprend qu'il était un cuisinier de renom avant de divorcer. Chacun des deux personnages va être très curieux et regarder les e-mails et tout ce que contient leur téléphone respectif. Ils vont enquêter chacun de leur côté sur leur passé respectif. Ils vont aller de découverte en découverte. Notamment qu'ils ont connu chacun à leur manière une certaine jeune fille prénommé Alice. Je ne veux pas trop en dire sinon ça pourrait gâcher votre envie de lire ce livre passionnant.

Il nous permet également de voyager entre New York, Paris, Antibes, San Francisco et en Angleterre.

Ce livre est un coup de coeur pour moi. Je vous conseille vivement de le lire.

Un 10/10 bien mérité.

Frankie 19/11/2012 11:41

Bien aimé, sans plus. Pas convaincue par l'histoire d'amour, bien trop rapide et par l'intrigue trop rocambolesque.

le grimoire de Tigrouloup 19/11/2012 14:27



Dommage! 


Moi j'en garde vraiment un bon souvenir.



Luna 08/12/2011 15:24

Un très bon roman, ce qui me chagrine par contre c'est que la trame reste identique à tous les autres livres de lui que j'ai lu... Je commence à percevoir pourquoi pas mal de ses lecteurs s'en sont
lassés malheureusement --'

le grimoire de Tigrouloup 08/12/2011 17:54



Oui, c'est vrai qu'il y a un fond commun. C'est vraiment celui-là que j'ai préféré. Merci de ton passage Luna!



sofiaportos 15/04/2011 20:08


Je ne pense pas le lire parce que son roman d'avant m'a totalement déçue :(


le grimoire de Tigrouloup 16/04/2011 18:05



Dommage car celui-là n'a vraiment rien à y voir. Il est très prenant, il aurait fallu que tu commences par celui-ci.


Biz



Niënor 14/04/2011 20:32


Il a rejoint ma PAL, celui-là... Je risque donc de le lire très vite devant ton avis si enthousiaste !


le grimoire de Tigrouloup 15/04/2011 07:52



Tu ne le regretteras pas!



Anne 14/04/2011 12:21


Je viens juste d'acheter "La fille de papier" qui vient de sortir en poche mais je n'y ai pas encore touché ; j'espère qu'il est aussi bon que ce dernier roman !!


le grimoire de Tigrouloup 14/04/2011 14:35



Il est moins bien que celui-là. Je m'étais un peu ennuyée mais il faut le lire jusqu'au bout.


C'est une belle histoire mais il n'arrive pas à la cheville de celui-là.